Skip to content

Modele buggy homologue route

Voici la Rolls des Buggy Senécal en France pour Euromotor avec l`ingénieur de Cortanze. Le look est magnifique et la finition générale est excellente. Agroéconomiste du moteur 4 temps de 460 CC Piaggio à injection le bug Racer 500i développe 40 CV en version libre pour un poids limité. Le bug Racer est spacieux et confortable avec ses sièges de qualité et ses amortisseurs réglables haute performance. Il est équipé d`une transmission par variateur avec gamme courte ou longue suivant le terrain et d`un blocage du différentiel. Sur bitume, il atteint les 120km/h compteur et les 4 freins à disques permettent des arrêts courts. Deux défauts ans cependant avec les protections contre les projections qui restent très limitées et un tarif qui s`envole au delà de 9000 euros… mais la qualité et les performances sont là. Le quad PGO Bugracer 500 est au tarif de 10 599 € (2012) les traces de saleté ont été le choix traditionnel des surfaces depuis le début, mais avec un entretien régulier et des temps de tours incohérents par l`usure, l`utilisation de tapis et de gazons artificiels sont devenus plus largement utilisé, ce dernier étant le choix controversé de la surface pour le 2015 IFMAR 1:10 électrique hors route Championnat du monde, mettant fin à une tradition de 30 ans d`utilisation de la piste de terre. 1984 a vu une introduction de voitures 4WD qui offrait une meilleure traction ainsi les propriétaires de voitures 2WD se sont retrouvés contraints de rivaliser avec son homologue tout-roues, entraînant la Division illimitée/modifiée étant divisée en ses classes respectives de transmission.

Cette division a été adoptée pour la première fois par les auto Racers exploités à distance (ROAR) et le Japon Model Racing car Association (JMRCA) en 1986 pour devenir utilisé dans les mondes en 1987 puis est devenu largement utilisé. Fort du succès et du quasi monopole de son Buggy 151, PGO en a remis une couche en 2005 en proposant un modèle 250 qui est bien plus qu`une évolution. Châssis élargi, moteur plus puissant, suspensions plus évoluées, confort en hausse, le buggy de PGO vise l`excellence… En fait, c`est un tout autre engin qui est proposé. Car si le moteur a changé, de nombreux points sont différents, soit pour répondre aux performances cumulés, soit pour verbe améliorer. la maintenance ou l`esthétique. Le buggy apparaît ordi comme plus trapu car plus grand et moins haut. On note also que le montage du moteur n`est plus oscillant comme sur un scooter, mais fixe dans le châssis avec la transmission de la puissance aux roues par arbre et cardan. Les bras de suspension arrière sont ordi indépendants.

La face avant s`orne d`un sabot en alu et d`une calandre avec un nouveau design abandonnant les chevrons, trop copiés. Les nouveaux sièges font also partie des éléments distinctifs du 250 avec de vrais baquets.

Share Our Posts

Share this post through social bookmarks.

  • Delicious
  • Digg
  • Newsvine
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati

Comments

Tell us what do you think.

There are no comments on this entry.

Trackbacks

Websites mentioned my entry.

There are no trackbacks on this entry

Contact Us

Driveline Systems
60 Sunderland Road
Sandy
Beds
SG19 1QY

Telephone: 01767 690160
Fax: 01767 680701

Driveline Systems Ltd

Copyright ©2013 Driveline Systems Limited
Site by DigitalDotDesign